Mission et Objectifs

Mission

L’Association est interdisciplinaire. Elle regroupe des juges, des avocats et des notaires, des médiateurs, des professionnels du domaine psychosocial, des chercheurs, des intervenants du réseau communautaire (associatif), tous oeuvrant auprès des familles séparées.

L’Association est internationale: elle accueille des membres de tous pays.

L’Association promeut des rapports et des échanges en langue française, laquelle est la langue de communication officielle tant des colloques, des réunions, des séminaires, des communications que des groupes de discussions. Il en est ainsi des publications à la revue scientifique et au bulletin de liaison.

 

Objectifs de l'AIFI

Les objectifs de l’A.I.F.I. partagés par ses adhérents  sont :

  • promouvoir les modes constructifs de résolution des conflits familiaux
  • procurer un forum d’échanges et d’idées aux intervenants sociaux et juridiques oeuvrant auprès des familles séparées;
  • offrir des lieux de réflexion afin que ces intervenants puissent développer une action concertée auprès des familles séparées
  • créer un réseau international entre ces divers intervenants pour favoriser le transfert de connaissances et d’expertises

 

Réalisation de l'AIFI

Réalisations spécifiques de l'Association :

  • réfléchir à l’évolution de nos sociétés, particulièrement la notion de famille dissociée,les enjeux de régulation sociale qui en résultent et les structures à favoriser ou à mettre en place
  • rendre aux familles séparées, la gestion de leurs conflits familiaux par la promotion d’actions, de services et de lois
  • reconsidérer la place et le rôle de chacune des institutions ainsi que les services offerts aux familles séparées
  • promouvoir la recherche entre autres sur les types de garde, l’impact de la rupture et les conflits des parents sur l’adaptation de l’enfant, le rôle du médiateur et l’utilisation de la médiation , le rôle et l’impact du recours à des services de visites supervisées, le rôle et l’utilité des experts lors des conflits de garde et d’accès, le rôle des juges, des avocats et des notaires , les facteurs de résilience des enfants et des adultes lors d’une rupture, etc....
  •  mettre en commun nos bons coups( techniques et stratégies) et nos expériences gagnantes auprès des familles ainsi que les résultats des recherches cliniques, sociologiques, juridiques, familiales etc.
 

Conditions d'adminission à l'association

Tout professionnel ou intervenant oeuvrant auprès des familles séparées qui adhère aux valeurs et à la mission de l’Association et qui paie les frais d’adhésion requis annuellement.

 

Les membres de l'AIFI  sont :

  • des juges de toutes juridictions intéressés aux affaires de la famille et de la jeunesse
  • des avocats et les notaires spécialistes en droit de la famille
  • des médiateurs, des psychologues, travailleurs sociaux, des intervenants sociaux et communautaires (le milieu associatif) oeuvrant auprès des familles séparées
  • du personnel des maisons de la famille et tout lieu d’accueil d’un droit de visite supervisée
  • des sociologues, démographes, professeurs, chercheurs intéressés et impliqués auprès de la famille séparée tant du domaine psychosocial que juridique

 

Siège social de l'association

L'AIFI a son secrétariat au sein de la Maison du Barreau du Québec, Montréal, Québec, Canada

 

Membres fondateurs de l'association

Belgique

Magistrat: Madame Nadia Devroede

Avocats: Me Jacques Bastin et Me Jehanne Sosson

Professionnels du domaine psychosocial: M. Benoît Van Dieren, psychologue, Madame Françoise Mulkay, psychologue et Madame Françoise Leurquin, psychologue

Milieu universitaire : M. Jean-Louis Renchon, professeur à la Faculté de droit de l'Université de Louvain, directeur du Centre de droit de la personne, de la famille et de son patrimoine.

Secteur associatif : Madame Monique Stroobants, médiatrice familiale

Interlocutrice du groupe pour la Belgique lors de la fondation: Monique Stroobants

 

France

Avocat : Me Françoise-Marie Morin, avocate au Barreau de Versailles

Secteur associatif: Georges Douarre ( A.P.M.E. de Versailles) et Pierre Grand ( A.P.M.F.)

Interlocuteur du groupe pour la France lors de la fondation: Pierre Grand

 

Pologne

Juge : Madame Agnieszka Rekas, juge au Tribunal de la famille de Czestochowa

Milieu universitaire : Madame Ewa Marynowicz-Hetka, professeure et directrice de la Chaire de Pédagogie Sociale , Université de Lodz, Lodz et Hanna Kaminska, professeur à la Chaire de Pédagogie sociale, Lodz

Interlocutrice du groupe pour la Pologne lors de la fondation : Ewa Marynowicz-Hetka

 

Canada (Québec)

Juges: Madame Ginette Piché, juge à la Cour Supérieure du Québec à Montréal et Monsieur Oscar d’Amours, juge à la Cour du Québec à Montréal

Avocats et notaire : Me Marie Gaudreau, avocate en droit de la famille , M e

Pierre Hamel, avocat en droit de la jeunesse et Madame Judith Desmarais,

notaire et médiatrice familiale

Professionnels du domaine psychosocial: Pierrette Brisson, Lorraine Filion et Harry Timmermans

Chercheurs: Richard Cloutier, psychologue  et Juriste et politologue : M. Pierre Noreau

Secteur associatif: Madame Sylvie Lévesque, directrice de la Fédération des Associations de familles monoparentales et recomposées du Québec

Secrétariat, trésorerie et soutien technique : Ghislaine Carrière, secrétaire auprès du Service de Médiation à la famille du Centre Jeunesse de Montréal

Interlocutrice du groupe pour le Canada ( Québec ) lors de la fondation: Lorraine Filion

Devenez adhérent

Nos médiateurs internationaux

Agenda

19.05.2017

COLLOQUE INTERNATIONAL 2017

Cliquer sur le titre pour plus d'information ... Colloque international 2017 Bruxelles 19 et 20...

Revue

Consulter les informations